You are currently browsing all posts tagged with 'cours d’astrologie'.
Displaying 1 entry.

Conseils d’astrologue

  • Posted on octobre 9, 2011 at 15 h 46 min

 

 

Reisch : Margarita Philosophica, Freiburg 1504

 Simon Selliest le dimanche 8 mai 2011

 Ami(e)s, vous qui terminaient votre cursus d’apprentissage astrologique, vous avez bien voulu écouter vos enseignants tout au long de ces mois d’études passés ensemble, et ils ne peuvent que vous remercier de l’attention que vous avez porté à leurs paroles.
 Vous voici donc en possession des documents de leurs travaux en astrologie. Ils représentent beaucoup d’heures de travail, de recherches et de méditation à l’écoute de Ceux qui ont eu la patience de suivre et de guider leurs écrits. Mais tous ces documents, tout ce qui vous a été dit, tout ce que vous avez appris et tout ce que vous croyez savoir ne représente qu’une bien timide ouverture, un tout petit premier pas vers une Connaissance infiniment plus grande.
 Il leur a été donné le privilège de vous initier, mais le Sentier de la Connaissance, c’est vous qui le trouverez et qui le suivrez. Vous le trouverez par vos recherches personnelles, par l’écoute de vos consultants, par vos efforts à démêler la trame souvent compliquée de leur vie, dans vos efforts pour trouver les mots justes afin  de leur dire, dans leur univers de compréhension, ce que vous, vous en avez compris.
 Que la Lumière soit avec vous tout au long de ce parcours, afin qu’Elle vous en évite les épines les plus grossières.
 Parmi celles-ci, qu’il me soit permis de vous signaler le « mauvais usage de cet Art » – qui, vous le savez à présent – fait partie du triptyque de l’Art Royal de nos Anciens. De ce mauvais usage, il faut signaler tout d’abord l’utilisation un peu trop hâtive de vos connaissances nouvellement acquises afin d’impressionner ceux qui sont plus ignorants que vous. Travaillez d’abord dans le secret de votre cœur et le silence de votre bureau, avec beaucoup de modestie et d’humilité, et ne livrez le fruit de votre travail qu’avec beaucoup de prudence et de réserve.
 Ensuite, refusez les thèmes de tous ceux ou celles qui ne chercheraient que la satisfaction de leur égo ou de leur vanité, et de ceux qui ne se préoccupent que de leurs petits ennuis quotidiens. Vous perdriez votre temps et ils finiront par vous en vouloir de ne pas leur avoir donné « la baguette magique à régler les ennuis »…..
 Par contre, consacrez tout le temps qu’il faut (même si celui-ci vous rive à votre table de travail jusqu’à plus d’heure), à ceux qui sont dans une grande peine de leur cœur ou de leur esprit, le désarroi complet, la recherche très sincère de leur voie d’évolution, ou dans une profonde crise de conscience. Vous verrez alors que toutes les réponses à leurs questions et aux vôtres vous seront données par Ceux qui veillent sur vous et qui vous guident sur votre propre voie d’évolution.
 Ainsi vous avancerez toujours plus vite et toujours plus loin dans la Connaissance.
 De plus et surtout, refusez tout argent ou tout cadeau, et notamment de plus pauvres que vous (qui sont souvent ceux qui vous les proposerons le plus spontanément). Pour ceux et celles qui peuvent donner, demandez-leur, s’ils estiment « avoir reçu » par votre travail, de verser le prix de celui-ci à une œuvre caritative de leur choix. Inutile de contrôler leur don… S’ils ne le font pas, ils en payeront dix fois, cent fois… le prix dans le futur de leur évolution. Ils le payeront par leurs larmes et leurs peines, pour n’avoir pas su donner comme ils avaient reçu !
 Ceux que vous avez pu aider par les lectures de vies que vous leur avez faites, ils ont eu besoin de vous, et vous étiez là. Mais d’autres ont aussi besoin d’eux, et il faut qu’ils soient présents à leur tour, et à leur façon, pour eux. Si vous avez l’intuition qu’ils n’ont pas compris cela, c’est que vous n’avez pas su le leur faire comprendre dans l’étude de leur lecture de vies. Travaillez donc encore plus longuement vos paroles et vos écrits pour la prochaine consultation.
 L’argent qu’il vous faut pour vivre, gagnez-le dans un des innombrables métiers de notre société industrielle et financière, en utilisant ce que vous ont appris les centres d’apprentissages, les écoles de hautes spécialisations, les universités ou de prestigieuses écoles. Cela vous évitera bien des tentations, et vous permettra de rester ancrés dans le monde matériel réel – monde qui est un lieu de prédilection à nous tous, pour les travaux que nous avons à faire sur nous-mêmes – .
 Enfin, ne délivrez votre enseignement et vos documents qu’à ceux qui sont, ou seront autorisés par l’Egrégore à les recevoir. Vous avez tous les éléments en mains pour juger s’ils en sont dignes.
 Vos enseignants vous laissent donc, ami(e)s, au seuil de la Porte de l’Hermétique Connaissance. Il vous appartient de la franchir ou d’y tourner le dos. Apprenez encore, et ce sera mon dernier conseil – mais non le moindre – que l’on ne franchit pas impunément cette Porte, car une fois le seuil passé, elle se refermera derrière vous,  ne vous laissant que la possibilité d’aller de l’avant, toujours plus loin, toujours plus haut, en mettant vos pas dans les traces de ceux qui vous ont précédés.
 Soyez sans crainte, car ceux qui vous ont précédés veilleront sur vous aussi longtemps que vous ferez un bon usage de ce que vous avez déjà appris et surtout de ce que vous allez apprendre. Ils veilleront sur vous tant que vous resterez dans le respect des règles de l’Egrégore.
 Que la Paix et la Profonde Sérénité soient donc avec vous.
 Rappelez-vous que beaucoup de joies et de bonheurs vous attendent au fil des heures d’études et de recherches que vous allez effectuer. Car chaque fois qu’un nouveau pas sera fait, votre cœur débordera de gratitude pour Ceux qui vous auront aidé à suivre le même chemin qu’Eux, et à ouvrir ainsi votre esprit à une connaissance toujours plus grande. Alors, à ce moment là, vous vous rendrez compte que ce qui est important dans cette voie d’évolution, ce ne sont pas les efforts ou les sacrifices qu’elle impose, mais c’est « Ce » qu’elle vous apporte.